Qui de Jeune Afrique et de Deby est ulcéré ?

Publié le par L'OPPOSANT

jeune_afrique_2688_idriss_deby.jpg

Jeune Afrique titrait un de ses articles ''Idriss Deby ulcéré''. Ce journal ne croit pas si bien dire en effet. Le Président du Tchad, Idriss Deby Itno, à l'instar de sept de ses paires du Continent, a été convié par son homologue français François Hollande pour aller à Paris honorer de sa présence la remise du Prix Félix Houphouet-Boigny pour la Recherche de la Paix, décerné par l'UNESCO au Chef de l’Etat hôte.

Le Chef de l'Etat tchadien, en se rendant en France pour cette cérémonie, n'a pas la moindre prétention de recevoir un quelconque compliment ni de la part de ses paires ni de la part de qui que ce soit. Ce que ce journal en mal de lecteurs ignore, c'est qu'en prenant la lourde décision d'envoyer nos redoutables forces tchadiennes combattre et anéantir les narcodjihadistes dans le Nord du Mali, Idriss Deby Itno a répondu favorablement à la demande de François Hollande qui lui a gentiment demandé de l'aider à combattre les terroristes qui ont occupé la moitié de ce pays. Idriss Deby pour qui l'occupation d'un pays frère et ami par des terroristes est chose inadmissible, a donné son accord à François Hollande à la minute qui a précédé  cette demande.

Le Chef de l'Etat tchadien a dans la foulée demandé et obtenu le feu vert de l'Assemblée nationale et sans tarder il a envoyé deux mille de nos soldats dans le massif des Ifoghas pour aller mettre hors d'état de nuire les forces du mal. Il est certain que dans cet engagement, nous avons perdu près d'une cinquantaine de nos vaillants soldats et près d'une centaine d’entre eux ont été blessés. Mais les Forces Tchadiennes en Intervention au Mali, avec à leur tête le Chef Suprême des armées, n'en demandaient pas à être remerciées ou rétribuées par qui que ce soit. Elles ont accompli au nom et en soutien du peuple tchadien le devoir qui était le leur et qui leur a incombé.

Vieille Afrique, enfin Jeune Afrique ignore encore que François Hollande et Dionconda Traoré ont déjà et très chaleureusement félicité et remercié Idriss Deby Itno lorsque les Forces Tchadiennes en Intervention au Mali ont décapité la nébuleuse terroriste en février dernier. Alors pourquoi ce journal vieillissant qui porte désespérément le nom de ''Jeune Afrique'' veut que ce qui a été fait en exclusivité en son temps (il y a quatre mois) soit réédité en juin?

Idriss Deby est parti en France pour féliciter François Hollande en tant que bénéficiaire et récipiendaire d'un prix. Il n'est pas parti en France pour être félicité. Pourquoi cette vieille ''Jeune Afrique'' pense que Idriss Deby Itno soit ulcéré? L'ulcère, si ulcère il y a, ça ne peut se trouver que chez ce journal vieillissant qui cherche par tous les moyens, même la désinformation et la diffamation, à combler son compte déficitaire.

 

L'OPPOSANT

Publié dans JE DIS CE QUE JE PENSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article